Accueil / Réalisations / Références / Géotechnique / Projet d’extension Palais des Festivals

Projet d’extension Palais des Festivals

CANNES 06
31/12/2008
VILLE DE CANNES

Problématique / contexte

Le projet consiste en la construction d’un bâtiment enterré ayant deux niveaux souterrains en béton armé et une couverture mixte (béton-acier) de grande portée supportant environ 1 m de terre en rez de chaussée. Le bâtiment aura une emprise au sol d’environ 200x50 m.

Type d’étude

Dans le cadre de ce projet, ERG a réalisé les missions suivantes :

  • Précisé les perméabilités au dessous du niveau d’assise et évalué les débits de pompage en phase travaux,
  • Vérifié la présence de formations plus étanches en profondeur afin de savoir s’il est bénéfique de faire varier le niveau des parois pour réduire le débit à extraire,
  • Analysé l’influence du nouveau bâtiment sur le comportement de la nappe phréatique et, notamment, l’effet barrage,
  • Analysé les conséquences des modifications d’écoulements sur les avoisinants,
  • Proposé des solutions permettant de prendre les dispositions nécessaires pour neutraliser ou diminuer les conséquences de l’effet barrage.
Modélisation Hydrogéologique :

La modélisation du régime d'écoulement comprend essentiellement deux éléments principaux :

√ modélisation des écoulements de la nappe et détermination de la surface théorique à l’état initial dans le but d’établir un calage du modèle par rapport aux mesures réalisées et aux constatations de terrains (niveaux piézométriques, géologie, avoisinants, …). La modélisation est effectuée en trois dimensions à l’aide du logiciel Modflow 3.1 édité par Waterloo hydrogéologic qui utilise une résolution des équations d’écoulement par la méthode des différences finies.

√ Le modèle étant établi et calé, les éléments périphériques d’infrastructures sous terrains sont intégrés : paroi moulée, pompage en phase travaux, cuvelage étanche en phase d’exploitation. Les résultats des calculs permettent de déterminer le débit d’exhaure ainsi que la surface piézométrique à l’extérieur de l’emprise de la construction.

Référence à la Une

31/12/2009
LYON 69
Mission de contrôle extérieur des sols...
Normes et Certifications